Chargement en cours
Ma sélection

Lot 31 - SCHÖNER (ANDREAS). - [GNOMONICE. HOC EST : DE DESCRIPTIONIBUS HOROLOGIORUM [...]

Estimation : 2 500 € / 3 000 €

SCHÖNER (ANDREAS).
[GNOMONICE. HOC EST : DE DESCRIPTIONIBUS HOROLOGIORUM SCIOTERICORUM OMNIS GENERIS, PROIECTIONIBUS CIRCULORUM SPHAERICORUM AD SUPERFICIES [...].
NUREMBERG, JOANNEM MONTANUM, & ULRICUM NEUBERUM, 1562].
In-folio, 5 sur [6] ff., CVIII ff., vélin souple à petits rabats de l’époque.
Adams S-677 ; Honeyman 2800 ; Houzeau et Lancaster 11370.
Rare édition originale de ce traité sur les cadrans solaires et l’horlogerie ; c’est le principal traité de l’astronome allemand Andreas Schöner (1528-1590), fils du mathématicien et cartographe Johann Schöner. Il avait auparavant (1561) publié un petit traité sur la mécanique des cadrans solaires.
Illustré de 3 planches doubles hors texte et de 150 bois dans le texte dont certains à pleine page, ce traité est divisé en trois livres (Des surfaces planes, Des sphères concaves et convexes, Des voûtes), suivis d’une partie sur la construction des cadrans solaires, une autre sur la détermination du méridien (en se passant du compas de marine), et une dernière sur la composition de l’astrolabe. Schöner y décrit le cadran polaire, équinoxial, oriental, occidental, sur des étoiles, à cinq ou six pointes, sur des fleurs de lys, incliné à l’horizon, etc. Selon Delambre, dans son Histoire de l'astronomie du moyen âge (Paris, Vve Coucier, 1819), il est aussi le premier à décrire les “cadrans inclinés déclinans, dont Munster n’avait rien dit et dont on ne trouve aucune mention chez les Anciens “ (p. 602).
Manque le titre. Déchirure au f. A2 avec perte de quelques lettres, tache angulaire sur plusieurs feuillets, mouillures marginales, rares rousseurs. Vélin taché, dos décollé.
Plaisant exemplaire en vélin de l’époque.

Demander plus d'information