Chargement en cours
Ma sélection

Lot 24 - HENRI LEBASQUE (1865-1937) - JEUNE FILLE À L'OMBRELLE (NONO), 1913 - Huile sur [...]

Estimation : 20 000 € / 30 000 €

Adjugé 57 000 €


Résultats sans frais

HENRI LEBASQUE (1865-1937)
JEUNE FILLE À L'OMBRELLE (NONO), 1913
Huile sur toile
Signée et datée en bas à droite
Oil on canvas; signed and dated lower right
55 X 46 CM • 21 5/8 X 18 1/8 IN.


Madame Denise Bazetoux a confirmé l'authenticité de cette œuvre qu'elle inclura au tome II du catalogue raisonné Henri Lebasque. Un certificat pourra être établi à la charge de l'acquéreur.
PROVENANCE
Collection particulière, France.
"Peindre dans la lumière et dans la joie, spontanément, légèrement et sans effort apparent, telle paraît être la fonction et comme le génie propre d'Henri Lebasque. Pas de système appris, laborieusement échafaudé, pas de formules, pas de genres, ou plutôt il les effleure tous, sauf les genres ennuyeux ; il peint tout ce qui vit et tout ce qui charme : les femmes, les fleurs, les enfants, le ciel et les eaux. Un air léger et limpide baigne son œuvre entière qui ne s'attarde ni aux sujets graves, ni aux effets tristes, ni aux teintes sourdes : la nature semble toujours en fête pour lui. Cet instinctif cependant, ce peintre facile, est un grand laborieux ; ses dons évidents ont été cultivés, sinon avec une méthode pédante, du moins avec une application continue. Cet art spontané et qui n'a l'air de rien devoir à personne a des racines et des attaches profondes. Cette poussière d'ailes de papillon ne s'est pas posée au hasard sur d'innombrables toiles. [...] voici qu'apparaissent dans les champs, au jardin, dans la maison, ou sous la lampe, ces silhouettes de petites filles jouant, travaillant à table, ou à leur toilette, qui semblèrent longtemps comme le motif préféré de Lebasque ; il semblait avoir trouvé son domaine personnel, sa marque propre. L'ingénuité vraie des modèles, l'habileté sans apprêt apparent des groupements s'alliaient à une qualité d'enveloppe lumineuse très particulière. Ces tableautins plurent infiniment aux amateurs et si Lebasque avait voulu, comme tant d'autres, profiter de sa réussite, il n'aurait eu qu'à exploiter indéfiniment cette veine, cette marque de fabrique, en changeant ses modèles. Mais ses modèles grandirent ; un jour ils s'envolèrent ; nous verrons comment il les suivit, puis les remplaça. La série des fillettes appliquées ou turbulentes, saisies dans l'atmosphère vraie de l'intérieur familial, véridiques et naïves, se place entre 1900 et 1910 à peu près."
Paul Vitry, Henri Lebasque, Galerie Georges Petit et Henri Floury, Paris : 1928, pp. 7-8 et pp. 128-129.

Demander plus d'information