Chargement en cours
Ma sélection

Lot 34 - GUSTAVE DORÉ (1832-1883) - MÈRE ET ENFANT ENDORMIS - Bronze de patine brune [...]

Estimation : 5 000 € / 7 000 €

résultat non communiqué

GUSTAVE DORÉ (1832-1883)
MÈRE ET ENFANT ENDORMIS
Bronze de patine brune contrastée
Signée avec le cachet de fondeur ‘Thiébaut frères/Fondeurs/Paris’
Bronze with brown patina; signed with foundry mark
LONG. 21 CM - 8 1/4 IN.


PROVENANCE
Collection particulière, France.
ŒUVRE EN RAPPORT
Cette œuvre est à rapprocher de la sculpture en plâtre patiné, Mère et enfant endormis, 13 x 21 x 2,1 cm, conservée à Strasbourg, Musée d’art moderne et contemporain, 55.974.0.967 ; 27. Elle servit de base à l’édition en bronze post-mortem de Thiébaut frères.
«Que l’on se serve du crayon, du burin, de la brosse, de l’ébauchoir, de la plume ou de l’orchestre, ce qu’il faut faire valoir, ce qu’il faut mettre en scène, ce qu’il faut présenter sous son aspect le plus favorable, c’est l’idée, mère éternelle de l’art. Gustave Doré a l’idée féconde, vigoureuse, diverse; les œuvres sculptées qu’il a exécutées depuis la Parque et l’Amour [Collection particulière], et qu’il se propose de traiter, montrent jusqu’à quel point il possède cette faculté créatrice.»
René Delorme, «Doré sculpteur», in Gustave Doré, peintre, sculpteur, dessinateur et graveur, Librairie d’art Ludovic Baschet, Paris : 1879, p. 61.

Demander plus d'information