Chargement en cours
Ma sélection

Lot 100 - FIKRET MOUALLA (1903-1967) - PASSANTS SUR FOND BLEU, 1954 - Aquarelle, gouache et [...]

Estimation : 3 000 € / 5 000 €

Adjugé 9 500 €


Résultats sans frais

FIKRET MOUALLA (1903-1967)
PASSANTS SUR FOND BLEU, 1954
Aquarelle, gouache et encre sur papier
Signée et datée '19[54]' en haut à droite
Watercolor, gouache and ink on paper; signed and dated '19[54]' upper right
31,5 X 48,5 CM • 12 3/8 X 19 1/8 IN.


Un certificat de Monsieur Marc Ottavi, en date du 29 avril 2021, sera remis à l'acquéreur. Cette œuvre sera incluse dans le tome II du catalogue raisonné Fikret Moualla qu'il prépare actuellement avec Monsieur Kerem Topuz.
PROVENANCE
Probablement : Paris, Galerie Marcel Bernheim.
Acquis auprès de cette dernière puis par descendance.
Collection particulière, France.
EXPOSITION
Probablement : F. Moualla, gouaches et aquarelles, Galerie Marcel Bernheim, Paris, 10-25 mai 1957.
"Moualla est un peintre né qui, à cheval sur le fauvisme et l'expressionnisme, résume les liens chronologiques et plastiques qui unissent les deux tendances. Moualla force la note irrationnelle et primitive pour doter sa peinture d'une surprenante violence dramatique. Pour Moualla, la peinture est quelque chose de plus que synonyme d'intuition ou de représentation ; c'est comme un désir incoercible de totaliser la vie objective ou subjective dans le frémissement d'un instant. Paysage et anecdote sont semblables à des secousses épileptiques d'une véhémence emportée, exorbitée, brutale. Mais l'expressionnisme de Moualla a la fraicheur ingénue et l'intention artistique de sa race lourde de traditions. Et même un humorisme à la Chagall. Mais conservant toujours la force émotionnelle d'un Nolde ou d'un Munch. Ses procédés picturaux d'élection : la gouache et l'aquarelle, peut-être parce qu'en eux la couleur se prête plus généreusement à jouer un rôle secondaire, là où le dessin et le tracé constituent les valeurs déterminantes. Car il ne faut pas se tromper, Moualla n'est pas un coloriste. Dans la trompeuse richesse des couleurs sa tendance fauve s'affirme, se détache la magnifique puissance de la ligne."
Fernando Landazuri, traduit par J. Colomer, "L'œuvre et l'artiste", in F. Moualla, gouaches et aquarelles, cat. expo., Paris, Galerie Marcel Bernheim, 10-25 mai 1957, Paris : 1957, n. p.

Demander plus d'information