Chargement en cours
Ma sélection

Lot 17 - FERNAND LÉGER (1881-1955) - COMPOSITION AU POT BLEU, 1949 - Gouache et encre sur [...]

Estimation : 40 000 € / 60 000 €

résultat non communiqué

FERNAND LÉGER (1881-1955)
COMPOSITION AU POT BLEU, 1949
Gouache et encre sur papier
Signée du monogramme et datée en bas à droite
Porte au dos la mention '15.12.49/Gouache originale de Fernand Léger exécutée par l'artiste et cédée au soussigné le 15décembre 1949'; le cachet 'Louis Grosclaude, éditeur' et la signature de Louis Grosclaude
Gouache and ink on paper; signed with the artist's monogram and dated lower right; inscribed on the reverse
45,5 X 36 CM - 17 7/8 X 14 1/8 IN.


PROVENANCE
Collection particulière, Espagne.
Cette œuvre sera incluse dans le répertoire des œuvres sur papier de Fernand Léger que prépare actuellement Madame Irus Hansma.
Un avis d'inclusion, signé par Madame Irus Hansma le 31août 2010, sera remis à l'acquéreur.
C’est à l’éditeur suisse Louis Grosclaude que l’on doit en 1949 la publication des Illuminations d’Arthur Rimbaud illustrées par Fernand Léger. Dans ce recueil, les poèmes de Rimbaud sont très colorés et il n’est pas rare de les voir décrits comme des peintures sous forme de poèmes. L’exemple le plus célèbre est le poème Voyelles dans lequel l’auteur attribue une couleur à chaque voyelle. Pour ses illustrations, Léger va plus loin dès lors qu’il n’hésite pas à intégrer le texte de Rimbaud, parfois dépouillé de sa ponctuation voire tout bonnement calligraphié, dans ses compositions.
"Le sujet détruit, il fallait trouver autre chose, c’est l’objet et la couleur pure qui deviennent la valeur de replacement."
Fernand Léger cité par Jean-Louis Prat dans "À l’aube d’un siècle neuf", in Fernand Léger, Rétrospective, Catalogue d’exposition, Saint-Paul, Fondation Maeght, 2juillet-2octobre 1988, Arte-Adrien Maeght, Paris: 1988, p.13.
The Swiss publisher Louis Grosclaude published Arthur Rimbaud's Illuminations, illustrated by Fernand Léger, in 1949. In this collection, the poems of Rimbaud are very colorful, and it is not unusual to see them described as paintings in the form of poems. The most famous example is the poem “Voyelles” in which the author assigns a color to each vowel. For his illustrations, Léger goes further and freely integrates Rimbaud’s text, sometimes stripped of its punctuation or even done simply in calligraphy.
Fernand Léger quoted in Jean-Louis Prat dans "À l’aube d’un siècle neuf", in Fernand Léger, Rétrospective, Catalogue d’exposition, Saint-Paul, Fondaton Maeght, 2July-2October 1988, Arte-Adrien Maeght, Paris: 1988, p.13.

Demander plus d'information