Chargement en cours
Ma sélection

Lot 19 - * ÉMILE-JACQUES RUHLMANN (1879-1933) - Rare commode galbée "Rasson", circa 1926, [...]

Estimation : 60 000 € / 80 000 €

résultat non communiqué

* ÉMILE-JACQUES RUHLMANN (1879-1933)
Rare commode galbée "Rasson", circa 1926, à structure en chêne et placage de ronce de noyer, piétement sabre s'élevant à l'avant de sabots en bronze argenté et formant ressaut galbé à l'avant de la commode, souligné d'une arête à pans coupés formant crosse à la partie supérieure, elle ouvre par deux vantaux galbés, en léger retrait de la structure, sur un intérieur en placage de chêne aménagé de trois étagères en chêne dont les façades sont plaquées d'acajou, les portes, en placage d'acajou et ronce de noyer, sont ornées d'un médaillon central circulaire en bronze argenté à décor en bas-relief d'une naïade sur fond de feuillages, signé J. Bernard, plateau supérieur en retrait bordé d'une doucine. Estampillée "Ruhlmann".
A rare "Rasson" commode, c. 1926, oak and burr walnut veneer, silvered bronze feet ends, two doors opening on oak and mahogany veneer interior, silvered bronze ornament signed J. Bernard. Stamped "Ruhlmann".
H 94,8 x L 136,8 x P 58,4 CM • H 37 1/3 x L 53 7/8 x D 23 in.


Lot vendu sur désignation.
PROVENANCE
- Ancienne collection Jean Bernard
- Christie's, Paris, 1er décembre 2004, lot 21
- Collection privée, États-Unis
- Collection privée, France.
EXPOSITION
Salon des Artistes décorateurs, 1926.
BIBLIOGRAPHIE
- Florence Camard, "Ruhlmann", Éditions du Regard, Paris, 1983, modèle reproduit p. 272.
- Florence Camard, "Ruhlmann", Éditions Monelle Hayot, Paris, 2009 modèle reproduit et référencé en loupe d'amboine et ivoire pp. 215-340.
Modèle référencé 2055 NR.
"A l'Exposition Internationale des Arts Décoratifs et Industriels Modernes, à Paris, outre les bas-reliefs commandés par l'État, des fragments de la "Frise de la danse" ornent une Ambassade de France et la façade du pavillon du Collectionneur (à l'intérieur de ce pavillon qui est celui d'Émile-Jacques Ruhlmann figurent également six bronzes de Joseph Bernard) ; un " Marteau de porte" et des "Entrées de serrures", en bronze, de Joseph Bernard, sont exposés dans le Pavillon Fontaine…"
Extrait, p. 374, de "Joseph Bernard" écrit par Jean Bernard, Ed. 1989, Ed. 1989, chap. "Souvenirs".

Demander plus d'information